La législation sur les jeux en ligne

es jeux en ligne ont des lois qui régissent le secteur et ces lois ne sont pas toujours les mêmes dans tous les pays du monde entier. Aux Etats-Unis, même les transactions des gains des joueurs vers leurs comptes respectifs sont considérées comme illégales et bien évidemment, les banques qui s’occupent de ce service

Législation

risquent des fils à retorde. Allied Systems et Account Services, deux banques qui se sont occupées du transfert des gains de 27.000 joueurs de poker il y a quelques temps de cela ont déjà fait face au blocage de fond d’environ 33 millions de dollars organisé. Ce n’est pas pour la première fois que les Etats-Unis s’acharnent sur les jeux en ligne et surtout le poker. De ce fait, les casinos en ligne n’acceptent plus de recevoir les joueurs américains. Mais comme la plupart des casinos ouvrant dans ce domaine ne sont pas basés dans leur territoire mais ailleurs, ce sont les banques en charge des transferts de gains qui en assument les conséquences.

Parmi les pays qui acceptent et qui ont légalisé les jeux en ligne et les opérations de casinos sur Internet, le Royaume Uni en est l’un des premiers de par la loi « The Gambling Act » votée en 2005 sous la gouvernance du Premier Ministre Tony Blair. De nos jours les casinos en ligne approuvés par la juridiction anglaise sont considérés comme légaux et bien évidement, les citoyens dans cet Etat ont le droit d’y jouer en toute sécurité. La France assure déjà aux opérateurs de casinos en ligne d’en faire pour autant dans la libéralisation du secteur dans les mois à venir.